Sandrine Nicolet, Le soin énergétique en résonance avec le cheveu
AGNÈS THIÉFAINE

Résonance
C’était un mois de novembre qui semblait ne rien revêtir de particulier. Un mois de novembre gris. La fin de l’automne et pas tout à fait encore le début de l’hiver. Un novembre entre deux... C’est ça, j’étais dans un moment entre deux. A la fin d’un long combat à la Don Quichotte et pas tout à fait encore dans le Bon Combat; j’amorçais le virage. Je m’étais convaincue depuis quelques temps, que pour changer ma vie, il me fallait changer de compagnons de route ; il me fallait ouvrir vers les portes vers la nouveauté. La liberté ne pouvait se gagner qu’à ce prix-là : se confronter à d’autres regards ; et quel qu’en fut le risque, je décidai de le prendre. Depuis que l’Ankou* avait soufflé si fort dans mon cou, je suivais seulement et scrupuleusement le sens de mon intuition.

Changer sa vie, cela peut commencer par changer de visage ; changer ou plutôt s’en donner un plus ressemblant. Changer sa vie impose de prendre des risques ; comme changer de coiffeuse, par exemple. Y a t-il plus grand danger que de confier son visage à une inconnue ? Pour me faire encore un peu plus peur, j’en choisissais une même pas recommandée par une amie et de surcroît armée d’un rasoir. Ce serait sûrement carré comme le prospectus que j’avais déniché ; ce serait sans doute « en résonance » avec mon souhait, comme ce que les mots proposaient.

C’était un mois de novembre qui semblait ne rien revêtir de particulier. Un novembre gris. Un novembre entre deux. En frôlant mes cheveux, il me semblait que le rasoir m’arrachait mes vieux, très vieux oripeaux... Quand il a cessé sa danse autour de ma tête, je me suis sentie nue, si nue... J’ai porté immédiatement mes mains de chaque côté de ma nuque maintenant tellement offerte ; j’ai eu alors si froid. Je n’ai pas aimé le nouveau visage qui me faisait face, mon regard tellement autre. Le froid parlait de solitude, de ma longue marche solitaire. Mon cœur hésitait entre pleurer et hurler. J’ai quitté le petit salon, abandonnant là de grandes mèches inutiles et mes illusions avec. Le virage s’avérait bien dangereux, un virage en épingle. Elle, elle m’avait convaincue qu’il se passerait c’est sûr, quelque chose dans les 15 jours ; elle avait vraisemblablement anticipé sur des changements à venir...

Dans les semaines qui suivirent, une énergie extraordinaire m’anima, me conduisant à entreprendre des actions qu’auparavant j’aurais immédiatement censurées. Renouant avec mon intime et entière féminité, j’osais alors l’affirmer en toute confiance. Je me sentais femme comme jamais ; je souriais à ce visage que finalement je préférais ! Exactement 17 jours après, s’est alors présentée à moi une rencontre hors du commun, un de ces moments magiques que la vie ne peut proposer qu’aux cœurs battants, aux yeux ouverts sur la beauté du monde... Le regard bleu merveilleux d’un homme s’est arrêté sur moi juste le temps de me dire que oui enfin, j’étais sur la bonne voie ! Le regard bleu merveilleux d’un grand homme et son cœur profondément magnanime...

Novembre ne sera plus jamais gris ; il aura longtemps encore, le goût de cette émotion sublime. Novembre ne sera plus jamais gris ; et si je suis encore entre deux parfois, c’est entre deux rendez-vous avec Sandrine !

Agnès Thiéfaine,
Ecrivain public & biographe
La Terrasse, le 20 janvier 2010

*Personnage de légendes bretonnes incarnant la mort

VOUSSÉANCESSOINSTEMOIGNAGESTARIFSCONTACTS
Témoignages
Silvia
« J'ai entendu parlé de cette méthode de coupe par une amie et son enthousiasme m'a donné envie d'essayer.
L’approche de la coupe énergétique est radicalement différente de ce que j'ai pu connaître auparavant dans tous les aspects.
Le cadre déjà est agréable et unique ! Être seule avec Sandrine vous donne le sentiment de ne pas être un numéro et que le soin nous est propre et adapté.
L'ambiance est calme et apaisante et surtout pas besoin de parler ! Pas obligé de faire la conversation ni de raconter ses journées ou commenter l'actualité parce qu'il faut combler le vide ou le silence.
Ben... moi le silence me va très bien surtout quand il est accompagné d'une musique apaisante comme c'est le cas et qui nous évade et nous transporte loin de la frénésie extérieure.
Le massage et la coupe je les trouve complémentaires et me font un très grand bien à chaque fois. il faut dire que j'arrive souvent fatiguée, fade et sans énergie et j'en ressors détendue en profondeur et revitalisée !!
Ce qui m'étonne à chaque fois, c'est le résultat que je trouve toujours harmonieux, tout est fait dans le respect, que ce soit du cheveux ou de la personne.
Ce soin va au delà d'une simple coupe de cheveux, c'est un tout car je ressens à chaque fois un rééquilibrage que j'avais perdu… j'en ressors toujours mieux et jolie !
Sachant tout ce que cela m'apporte, je ne pourrais revenir en arrière, dans un salon "traditionnel", ce n'est pas possible. Car c'est devenu un moment de respect et d'écoute de soi qui, pour moi, aujourd'hui, n'a pas de prix.
et je vous en remercie,
Bonne journée »

Anonyme - Femme
« Se retrouver, se libérer, s’aimer !
Les cheveux vivent à nouveau !
On se redécouvre, on est soi !
Un grand Merci ! »

Christiane
« Au delà du moment agréable et relaxant que l’on attend, il faut penser au professionnalisme de Sandrine.
Elle est une révélatrice qui met à jour, par sa coupe bien des aspects cachés de notre personnalité.
Elle sait trouver la tête qui vous va, qui vous correspond, tout naturellement !
Comment imaginer retrouver l’ambiance d’un salon de coiffure standard quand on a connu ces moments de soins dans la douceur ? Impossible !
C’est un privilège que d’avoir découvert cette personne dont j’espère qu’elle exercera ses talents, son humanisme très, très longtemps pour notre grand plaisir. »

Z
« Coupe Énergétique
Gestes en semailles
Sandrine effeuille mes mémoires.
Ecaille par écaille
S’allège mon histoire.
Yeux clos sur le passé
La lame ravive mes sens
Les émotions dansent
Ma chevelure devient bouquet.
Face à face au miroir
Ancré dans le présent.
Surprise d’un regard
Qui accueille pétillant
L’unicité de l’être
Le bonheur de l’instant. »

Martine B.
« La coupe au rasoir est étonnante, rien à voir avec une coupe classique et à chaque fois le ressenti est différent ! L'ambiance du lieu, l'accueil, le massage avant la coupe préparent à ce soin. Pour moi, c'est vraiment un soin qui m' aide à retrouver des cheveux dynamiques après un traitement thérapeutique décapant !
J’ai découvert Sandrine comme on dit par hasard et j'ai été conquise ! »

Anonyme - Femme
« Baguette de tambour ! Trois poils sur la tête ! Raide comme la justice ! Toutes ces “douces” appellations furent miennes et n’avaient d’égal que mon scepticisme face à une nouvelle technique capillaire. Depuis 5 ans, la coupe énergétique, le shiatsu cranien, les huiles essentielles, sans oublier les mains et le talent de Sandrine m’ont permis d’aimer et de de pouvoir enfin jouer avec mes cheveux ! Un beau cadeau que cette rencontre que je n’ai eu aucun mal à fidéliser... Merci Sandrine »

Anonyme - Homme
« Il y a peu, j’ai décidé de reprendre mon prénom d’origine, après avoir porté mon deuxième prénom pendant quelques années.
Une consultation et une coupe énergétique chez Sandrine m’ont apporté un vrai soutien pendant cette phase délicate de ma vie.
Merci pour son aide. »

L.P
« J’ai rencontré Sandrine lors d’une de ses interventions dans une boutique de commerce équitable. Sa façon non conventionnelle de couper les cheveux m’intéressait fortement, d’autant plus qu’à ce moment là, je souffrais de terribles démangeaisons du cuir chevelu.
En 2007, mes cheveux étaient plutôt courts, et surtout mes démangeaisons étaient devenues insupportables, avec des sensations terribles de brûlures.
Après avoir essayé de nombreux shampooings, rien n’y faisait. Je ne supportais plus la sensation de la brosse en me coiffant.
Ce qui m’inquiétait, c’est que je perdais pas mal mes cheveux. J’ai essayé de prendre des compléments nutritifs pour renforcer ceux-ci, mais là également pas de résultat, et pas mal d’argent dépensé !

La rencontre avec Sandrine fut importante pour moi. M’offrir un temps de relaxation dans un premier temps était devenu précieux.
Elle a su être attentive à mes états d’âme, et me guider dans mes difficultés.

La première coupe fut épouvantable ! Avec le sentiment que l’on m’arrachait les cheveux, le tout accompagné de douleurs très vives sur toutes les parties du crâne.
Par contre ce qui m’impressionnait, c’est que j’avais enfin une coupe qui me correspondais !

Les rendez vous qui suivirent, furent toujours très difficiles, mais la douleur se déplaçait d’une séance à l’autre (une fois côté droit, puis le gauche, puis en bas près de la nuque), mais le pire restait la zone au sommet du crâne.
J’avais le sentiment que l’on me coupait des cheveux en métal !

Mes démangeaisons se sont assez vite estompées. En parallèle à la maison, j’appliquais les massages crâniens avec une huile de massage, qui ont certainement eu un rôle positif. Sandrine étant toujours très à l’écoute, elle réalisait toujours une coupe avec laquelle je me sentais bien.

Il y a un an, ce fut incompréhensible : plus aucune douleur ! De plus, j’avais le sentiment pendant la coupe, que l’on me coupait des cheveux en lanières de cuir !
Non seulement je n’avais plus mal, mais en plus une sensation de bien-être m’apparaissait !

Depuis, les séances sont de vrais instants de détente, dans un cadre d’exception, et je n’ai jamais eu de cheveux aussi beaux et longs !

Ne me parlez plus d’un autre coiffeur que Sandrine, car elle est devenue pour moi une vraie fée au rasoir magique ! »




Sandrine Nicolet, le soin énergétique en résonance avec le cheveu.
VOUS / SÉANCE / SOINS / TÉMOIGNAGES / TARIFS / CONTACT
2 place de l'étoile, 38000 Grenoble (côté cours)

Webdesign: âme stram graph / Développement : Nemoïd du réseau la boîte à puces / Hébergement : Ponytech